Bypass Repeated Content

Un ensemble baroque magnifiquement préservé

Monastère d' Ochsenhausen

Monastère d'Ochsenhausen, Vue extérieure; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Achim Mende
Un ensemble baroque magnifiquement préservé

Monastère d'Ochsenhausen

Bien conservée, l’monastère d'Ochsenhausen (Kloster Ochsenhausen) est l’un des plus grands sites de ce type sur la Route du baroque de Haute-Souabe. Construite en surplomb de la vallée de la Rottum, elle offre aux visiteurs une expérience baroque d’une authenticité exceptionnelle.

Monastère d'Ochsenhausen; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Achim Mende

La figure du Rédempteur sur le pignon de l’église surplombe le paysage béni de la Haute-Souabe.

L’abbaye bénédictine impériale d’Ochsenhausen, qui a débouché sur l’abbaye actuelle, fut fondée à la fin du XIe siècle. La majestueuse et monumentale façade baroque du nouveau bâtiment conventuel témoigne de la puissance spirituelle et séculaire de cette ancienne abbaye.

Monastère d'Ochsenhausen; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Steffen Hauswirth

Raretés baroques : l’orgue de Gabler.

UNE ARCHITECTURE DEVENUE MUSIQUE

Si l’église baroque de l’abbaye renferme encore le bâtiment primitif de style gothique tardif, le réaménagement du XVIIIe siècle est festif et joyeux : de grands noms de l’art baroque comme Dominikus Zimmermann, Johann Georg Bergmüller, Franz Joseph Spiegler et Ägid Verhelst y sont représentés dans une densité extraordinaire.

Monastère d'Ochsenhausen; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Steffen Hauswirth

Raretés baroques : le quadrant azimutal de l’observatoire datant du XVIIIe siècle.

On dit que le baroque est une architecture devenue musique. C’est particulièrement vrai ici à Ochsenhausen. Dernier point d’intérêt, et non des moindres : l’église abrite l’orgue du célèbre Joseph Gabler. L’observatoire du XVIIIe siècle vaut le détour. Il possède notamment un quadrant azimutal exceptionnel, un appareil astronomique permettant de déterminer la position des corps célestes. Cet observatoire parfaitement conservé témoigne de l’importance d’Ochsenhausen comme centre des sciences et des arts baroques.

Après la sécularisation, l’abbaye devint la propriété du prince Metternich et fut rebaptisée « château de Winneburg ». Elle a été rénovée entre 1964 et 1992 par le Land de Bade-Wurtemberg. Un musée installé dans l’aile sud de l’édifice princier raconte aux visiteurs la riche histoire du lieu, qui s’étend sur plus de 700 ans.

Monastère d'Ochsenhausen; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Achim Mende

Un élément particulièrement impressionnant dans l’église de l’abbaye : la chaire avec ses anges volants et grimpants.